Swarovski: la légende

Ce n’est rien que du verre plombé, de la silice et du sodium. Derrière son nom de minéral naturel, se cache une réalité chimique : le cristal se fabrique. Pourtant, il y a dans ce verre un peu particulier une telle charge émotionnelle que c’est plus d’alchimie dont il faudrait parler.

L’ histoire commence à Jablonec Nad Nisou, une ville située au coeur de la Bohême, c’ est là que naît en 1862 Daniel Swarovski fils d’ un artisan verrier, il grandira alors dans cette ville bourgeoise où les ateliers consacrés à la taille de verre occuperont pour lui une place importante. A son tour, Daniel Swarovski intègre l’atelier de son père spécialisé dans la taille de pierres en verre destinées à sertir les peignes et autres accessoires.
1880, Daniel Swarovski a 18 ans quand il prend le chemin de Paris. C’est son père qui a organisé le voyage, afin que le jeune homme y termine sa formation avant de reprendre le flambeau de la manufacture paternelle de Bohême. A Paris, le jeune Autrichien découvre les possibilités infinies que la haute couture offre au cristal taillé, la pierre, qui n’a de pierre que le nom, sublime le textile pour l’habiller d’un peu de lumière.
C’est sa découverte du monde de la haute couture qui confirmera le choix de sa vocation, plus particulièrement le travail avec Gabrielle Chanel. Elle déteste les vraies pierres et préfère utiliser la beauté subtile de la pâte de verre et des cristaux pour rebroder ses modèles.
Rentré dans son Tyrol natal, Daniel Swarovski ouvre son entreprise dans une usine textile désaffectée. Passionné par les hautes technologies il invente une machine capable de couper le cristal avec une extrême précision et affine la production de cristaux taillés, il en augmente la teneur en plomb, particularise le facettage et y ajoute un apprêt d’argent.
En 1895, la famille Swarovski quitte la Bohême pour s’installer à Wattens dans le Tyrol Autrichien. C’est là qu’il perfectionne la fabrication des cristaux, selon une recette inédite tenue secrète : la légende du cristal de Swarovski, à la pureté inégalée vient de naître.
Aujourd’hui encore, le secret de sa fabrication est farouchement gardé par les héritiers de l’empire du cristal de Swarovski. Eux seuls détiennent la connaissance complète du processus de fabrication, chaque artisan, chaque ouvrier et même chaque grand responsable ne connaissent du procédé que la partie qui les concerne. Il y a dans ce mystère entretenu depuis cinq générations une auréole supplémentaire de magie.

>La maison Swarovski est réputée dans le monde entier pour l’excellente qualité de sa production de cristal et des pierres synthétiques taillées à douze facettes. Fournisseur officiel de Gucci, de Prada, de Versace… La marque Swarovski s’ associe régulièrement à d’ autres créateurs dans des domaines aussi variés que la lingerie , le sportwear (Puma, Guess) et les accessoires (montres, lunettes de soleil).

 

Source : www.presse-fr.com